Annuaire du Site

Partenaires

Le rendement des fonds euros de l’assurance-vie en berne

Depuis le départ de la crise en 2008, les fonds euros des assurances-vie des Français ne sont plus aussi intéressants qu’ils pouvaient l’être auparavant. En effet, leur rendement est passé de plus de 4% par an à près de 3% en 2011.

Comment expliquer cette baisse du rendement assurance-vie ? C’est assez simple, le rendement que desservent les compagnies d’assurance aux épargnants sur fonds euros (qui est la « poche » sécurisée, taux minimal garanti) est en fonction de la performance mutualisée de l’épargne qui est majoritairement investie en obligations d’Etat européen ! Et puisque ces Etats ont besoin de se financer, les taux obligataires ont baissé, le rendement avec.

Face à cette baisse des rendements de l’assurance-vie, les épargnants doivent réajuster leur gestion de patrimoine s’ils veulent garder une performance suffisante pour se constituer un patrimoine financier sur le moyen et long terme. L’assurance-vie a ainsi la possibilité d’injecter des unités de compte pour tenter d’augmenter la rentabilité annuelle de l’épargnant grâce à des OPCVM au profil sécuritaire pour éviter les déconvenues boursières.

Ainsi, en matière de gestion de patrimoine, l’assurance-vie, malgré sa perte d’attraction, reste grâce à sa souplesse d’investissement, sa fiscalité avantageuse et son outil de transmission successorale, un placement financier incontournable pour les Français.



Derniers Articles

Il y a plusieurs raisons qui poussent à la souscription à l’assurance santé.
ou assurer son auto après une suspension ou un retrait de permis automobile